Traduction par Pierre Hessler

Fiche technique

  • Volume 162 x 240 mm
  • Couverture avec rabats
  • 312 pages
  • ISBN : 978 2 487027 10 7
  • Prix : 21,90 € TTC
  • Mise en vente : 10 septembre 2024
Réservez le livre

Un ouvrage de référence

L’Etat de droit

Tom Bingham

Le sujet

Dans cet ouvrage fondateur, prix Orwell en Grande-Bretagne, Tom Bingham montre l’importance de l’Etat de droit : il est devenu, dans les sociétés démocra- tiques, le socle de la justice et des libertés publiques. L’auteur retrace l’histoire passionnante de la notion d’Etat de droit, depuis la Magna Carta anglo-saxonne jusqu’aux conventions du droit international.
Le cœur du livre est consacré aux huit composantes de l’Etat de droit : la loi est claire et accessible, elle s’applique à tous et fixe le cadre du pouvoir politique. Elle protège les droits de l’homme et garantit la résolution des conflits par des actions en justice équitables. La loi nationale doit également mettre en œuvre les conventions supra- nationales.
Enfin, l’auteur nous alerte sur les tentations démagogiques de restreindre l’Etat de droit, notamment devant les menaces du terrorisme et les défis migratoires. Toute atteinte aux principes fondamentaux de la Loi, toute mesure d’exception se soldera par un affaiblissement général des libertés publiques.
Un livre lumineux, illustré d’exemples et de citations de grands auteurs et de grands témoins, résolument au-dessus de la mêlée : tous les citoyens y trouve- ront de quoi défendre l’Etat de droit, notre bien commun.

L’auteur

Tom Bingham (1933-2010) est considéré comme le plus grand juriste anglo-saxon de notre époque. Il a exercé les plus hautes responsabilités au sein du système judiciaire anglais. Défenseur du droit international aussi bien que des droits de l’homme, il s’engagea aussi dans des activités caritatives. Après avoir pris sa retraite de magistrat, il se consacra à l’enseignement et à l’écriture.

Pierre Hessler présente L’Etat de droit

La presse anglaise en parle

THE INDEPENDENT
« Un pur joyau… stimulant et combien d’actualité… Tout le monde devrait le lire. »

THE OBSERVER
« Si exaltant, que les mots courent sur les pages comme les notes d’une partition musicale. »

THE FINANCIAL TIMES
« Le plus fascinant est la clarté du propos, la précision des observations, parfois caustiques, et la qualité de l’écriture, lumineuse. C’est pour moi le livre de l’année, que je ne me lasse pas de lire et de relire. »

THE FINANCIAL TIMES
« Ce travail d’une argumentation tranchante, toujours très lisible , permet de réévaluer de façon claire l’importance de l’Etat de droit. »

THE SPECTATOR
« Une pénétrante et élégante analyse de quelques grands problèmes du 21e siècle »

Les points forts

Ce livre, véritable profession de foi du grand juriste Tom Bingham, est devenu un classique des sciences juridiques et politiques. Sa traduction en français s’imposait, à un moment où certains tentent de déconsidérer ou d’affaiblir la notion d’Etat de droit dans l’opinion. Une manœuvre dangereuse, contre laquelle l’auteur oppose de nombreux arguments et exemples. L’Etat de droit est donc aussi un ouvrage de salubrité publique en notre époque tourmentée. Un manuel d’auto-défense du citoyen !

Un livre d’accès aisé, où chacun, des étudiants jusqu’à l’honnête homme désireux de parfaire sa culture politique, trouvera son bien et des arguments pour la défense de l’Etat de droit. En inscrivant dans l’histoire longue les irrésistibles avancées de la loi, l’auteur nous fait mieux comprendre l’esprit et les objectifs de celle-ci. Il esquisse aussi des solutions sages aux problèmes de notre temps, respectueuses de cette tradition de libertés et de progrès.

Tom Bingham fut aussi conférencier et son sens de la pédagogie éclaire les notions les plus délicates. Il n’est pas non plus anglais pour rien. Loin d’être un pesant professeur, c’est un auteur plein d’humour, qui manie le paradoxe avec facilité. Son essai étincelle d’esprit et d’intelligence.

Ce livre, bien qu’écrit par un ancien juge, ne s’adresse pas aux juristes. Il s’adresse à ceux qui ont entendu parler de l’Etat de droit, qui sont enclins à penser que c’est plutôt une bonne chose, mais qui ne sont pas vraiment sûrs de quoi il retourne et aimeraient se faire une opinion.